Accompagnement d’artistes

L’une des missions de l’Archipel est de faire de Granville un carrefour d’échanges et de création, faisant la part belle aux artistes. La création contemporaine est d’une grande vitalité ; il est fondamental d’accompagner les artistes dès la genèse de leurs projets pour que ceux-ci puissent émerger.
Des compagnies sont invitées à venir travailler sur le plateau de l’Archipel pour quelques jours ou plusieurs semaines. A l’issue de cette période de travail, les compagnies ouvrent les portes du théâtre pour partager avec le public sur leurs créations en cours. Ces sorties de chantier sont ouvertes à tous, n’hésitez pas à vous renseigner à l’Archipel pour y assister.

Attention, les sorties de chantier sont susceptibles d’être annulées pour des raisons liées à la création des spectacles. Des résidences et /ou sorties de chantier supplémentaires peuvent aussi être programmées en cours de saison, tenez-vous informés !

Cette saison, l’Archipel soutient :

  • Cie Les 3 Sentiers / Vanish (théâtre)- du 2 au 6 septembre 2019 au Théâtre de la Haute-Ville.
    C’est l’histoire de Rodolphe, qui à l’aube de la quarantaine, se sent acculé par la vie et ne peut plus concevoir son salut que par une disparition volontaire. Marin aguerri, il prépare
    minutieusement sa fuite à bord d’un voilier. Mais il fuit avec l’espoir d’être retrouvé…

  • Cie Le Ballon vert / DEMOKRATIA MELANCHOLIA (Théâtre) – du 21 au 25 septembre 2019 à l’Archipel.
    Un travail à partir des écrits de Hannah Arendt et de douze auteurs et autrices européens, pour interroger sur notre relation à la démocratie.
    La forme choisie par la compagnie pour traiter ce sujet sera celle du bal populaire.

  • Les Échappés vifs / We just wanted you to love us (Théâtre) au Collège La Vanlée de Bréhal – du 7 au 18 octobre.
    Autour de la représentation de leur spectacle, Les Echappés vifs iront à la rencontre de classes du collège La Vanlée.

  • La Cité Théâtre / Rabudôru, mon amour (Théâtre) – du 28 octobre au 2 novembre au Théâtre de la Haute-Ville.
    Dans une petite ville de province touchée par la désindustrialisation, le groupe Japonais, Rabudôru Industry, rachète une usine et lance la fabrication d’un nouveau type de produit : les poupées d’amour, version grandeur nature de la poupée Barbie à destination des adultes.
    Les salariés déclenchent aussitôt un mouvement social : ils refusent de fabriquer ces femmes-objets au nom du danger qu’elles représentent pour la société.
    Maître dans l’art de traiter des réflexions profondes avec subtilité, humour et un brin de mélancolie, Olivier Lopez, metteur en scène, brosse (pas dans le sens du poil) le portrait d’un monde incertain. 

  • Cie du Phoenix / Etat frontière (Théâtre) – du 10 au 13 février 2020 à l’Archipel.
    Un spectacle qui aborde la thématique de la migration. Lui s’appelle Pacifique. Il est jeune. Il a traversé l’Afrique. La Méditerranée. Il a parcouru l’Europe. Depuis plusieurs semaines, il est échoué dans un camp. Un vaste camp où de nombreux autres comme lui échouent. Alors, il s’en échappe quotidiennement. Un soir, il s’égare dans un quartier bourgeois. La porte d’une maison est restée accidentellement ouverte… / Représentations jeudi 13 février (scolaires à 14h – Tout public à 20h30)

  • Cie MMM / Tant bien que mal (Théâtre) – du 11 au 18 avril 2020 à l’Archipel.
    La Famille vient en mangeant, 15 ans après… La fratrie vient de perdre l’un de siens. Le premier spectacle s’organisait autour de la naissance. La suite, s’organisera autour de
    la mort. La mort qui, comme une naissance, surprend, remue tout un clan et change l’ordre des choses. Retrouver l’équilibre. Transformer ce qui nous déforme. Voilà leur pari cette fois-ci.
    Tant bien que mal.

  • Emilie Horcholle – Le Nom du Titre / Véridique Véronique du 23 au 26 avril à l’Archipel.
    Révoltée par un monde empreint d’illusion, Véridique Véronique la diva du sensationnel remplira son espace de sincérité.
    Des tableaux vivants, souvent réalisés avec la complicité de spectateurs volontaires, inspirés de sa vie au milieu des princes et des plus grands de ce monde, prendront vie sous vos regards ébahis : un départ, un moteur d’avion, une inauguration d’un musée de la renaissance, une visite d’un parc animalier… de somptueuses évocations magiquement simples…
    Venez assister à une puissante démonstration de beauté et de fragilité de l’instant. Ici tout sera véridique… comme Véronique.



  • Clowns en chantier saison 7, au Théâtre de la Haute ville. Le Labo.
    Depuis plusieurs années, des clowns du territoire se retrouvent l’espace d’un week end au Théâtre de la Haute-Ville. Ces temps de rencontres permettent de travailler collectivement
    les personnages, de confronter les pratiques du travail clownesque et de les mettre à l’épreuve du public. Vous pourrez les croiser en ville le samedi matin lors du traditionnel
    « Lâcher de clowns » et venir assister aux sorties de chantier le dimanche après-midi à 15 h au théâtre de la Haute-Ville.
    Rendez-vous les 13 octobre et 15 décembre 2019 et les 16 février et 5 avril 2020.
    Entrée libre dans la limite des places disponibles – Un chapeau circulera pour participer au financement des actions de clowns à l’hôpital avec l’association Hop, Hop, Hop !!!
    Contact : Corine Moal – corine.moal@wanadoo.fr