Théatre de la Haute-Ville

Le bâtiment, construit en 1821 sur les fondations de l’hôtel de l’amirauté est d’abord un tribunal de commerce. Le tribunal quitte la rue Notre-Dame et laisse sa place, en 1994, à une compagnie de théâtre : le Théâtre de la Presqu’île (donnant son nom au lieu).

En 2002, le bâtiment est totalement rénové offrant à cet espace une véritable vocation de diffusion de spectacles. Un nouveau théâtre est né à Granville.

theatre

La petite salle de 63 places s’impose peu à peu comme un lieu de diffusion à part entière dans le paysage granvillais.

En 2009, la compagnie du Théâtre de la Presqu’île quitte le lieu. L’Archipel se voit confier la conduite du projet artistique du théâtre désormais appelé Théâtre de la Haute-Ville.

Aujourd’hui, la petite salle de la Haute-Ville offre un espace d’expression, de création et de diffusion qui a toute sa place sur le territoire.

L’Archipel y programme, dans le cadre de sa saison culturelle,  des petites formes variées (théâtre, chanson, concerts…) privilégiant la proximité, l’intimité et l’écoute.

interieur

Les pratiques amateurs occupent une grande place dans les activités du Théâtre de la Haute-Ville. Petits, moyens et grands peuvent y vivre une expérience théâtrale tout au long de l’année. Le petit plateau est également régulièrement foulé par des élèves d’établissements scolaires avec qui l’équipe de l’Archipel mène des projets de médiation.

Le Théâtre de la Haute-Ville accueille également des compagnies locales, émergentes ou de rue pour des résidences de travail.

THV mars 2010 © fotojimi