Janvier

Spectacle musical    vendredi 29 janvier - 20H30

Maria Dolorès y Amapola Quartet

Avril en Septembre production 

Maria Dolorès s’était pourtant jurée de ne plus jamais chanter le tango… Alors est-ce l’écho du souvenir ou l’appel irrésistible du bandonéon qui a réveillé en elle le sang de cette musique qui coule dans ses veines… ? Ou bien encore l’ombre de cette vieille tante argentine qui l’a éduquée et qui plane au-dessus d’elle en permanence ? Irrésistible diva kitsch à la Pedro Almodovar, la biche madrilène n’a certainement pas le goût des demi-mesures. Elle ose, sans détour. 

Avec son personnage de Maria Dolorès qui la suit depuis 2001, la comédienne Lou Hugot nous parle cette fois d’exil, de Buenos Aires et de sensualité. Après « Maria Dolorès y HabibiStarlight » qui explorait le répertoire de la musique orientale, Maria Dolorès s’attaque cette fois au Tango avec ses complices de l’Amapola Quartet au bandonéon, à la contrebasse, au violon et au piano. Une véritable conversation s’installe entre la chanteuse à la voix envoûtante et ses musiciens, dans un langage sensuel qui n’appartient qu’au tango, entre peine et passion.Un savoureux moment de détente et d’humour à ne louper sous aucun prétexte !

« Une mante religieuse au kitsch latin. D’envoûtante à burlesque, tous les qualificatifs lui vont ! » 24h Week-end (Suisse) 

« Maria Dolorès : un mythe. A la fois diva sensuelle et clown, la biche madrilène est généreuse à chaque instant. Et le public de lui rend bien » Ouest France 

Distribution

Chant, écriture, déviance Lou Hugot alias Maria Dolores
Contrebasse Christophe Doremus
Piano Sandrine Roche
Bandoneon Michel Capelier
Violon Ariane Lysimiaque



Crédits

Production Avril en Septembre
Partenaires CNV, Studio Théâtre de Stains (93)
Crédits photo Gilles Rammant, Sylvain Gripoix, Stella K


vendredi 29 janvier - 20H30
Dès 10 ans Humour Spectacle musical
Lieu : Archipel